Florence Bouvier, l’antiquaire dénicheuse de trésor devenu créatrice ouvre sa boutique

Florence Bouvier, l’antiquaire dénicheuse de trésor devenu créatrice ouvre sa boutique

Plus rien ne semble arrêter la chineuse-créatrice. C’est en effet au 54 de la rue Auguste Comte, dans le 2ème arrondissement de Lyon, que Florence Bouvier a ouvert une boutique depuis peu.

Passionnée d’objets et de meubles anciens depuis toujours, Florence Bouvier a l’habitude d’écumer les brocantes à la recherche d’un nouvel élément pour sa collection personnelle. Mais voilà, en 2001, elle veut aller plus loin et souhaite partager ses trouvailles en ouvrant son stand aux puces du canal de Villeurbanne. Son autre passion, celle pour les tissus anciens et plus particulièrement le lin, la finalement conduit à créer sa propre marque de coussin puis de linge de maison.

Du marché aux puces à la création de sa marque

C’est pourtant en étude de droit puis de communication que Florence Bouvier avait d’abord envisagé sa carrière. Mais très vite, animée par ses deux passe-temps, elle décide de se lancer, de vivre sa propre aventure et d’écrire sa propre histoire.

Quand elle commence, en 2001, avec son stand aux puces du canal à Villeurbanne, son but est avant tout de partager avec clients ou simples promeneurs son amour pour les anciens objets. Avec un goût certain pour la décoration, elle réalise différentes mises en scène pour attirer l’œil des passants. Elle n’hésite pas à mélanger les styles et cherche sans cesse à créer diverses atmosphères chaleureuses, voire poétique.

C’est peut-être ce goût pour l’art de la décoration qui a conduit la Lyonnaise vers sa prochaine aventure en 2004. Chérissant les tissus anciens, et surtout le lin, elle décide de ne plus seulement les dénicher, mais aussi de les travailler. Elle souhaite donner une nouvelle vie aux morceaux qu’elle récupère et décide alors de créer sa ligne de coussins.
Du tissage à la teinture, Florence Bouvier travaille dans son atelier, depuis 12 ans maintenant, à recycler des morceaux de lin pour en faire des pièces uniques, qui porteront son nom.
Et si la créatrice a choisi le lin comme matière de prédilection, ce n’est pas un hasard. Selon elle, contrairement à autrefois, le lin est travaillé de façon à ce qu’il soit doux et souple, ce qui fait de lui LA matière idéale, hivers comme été.

De la diversité et de la qualité

Après les coussins, c’est finalement toute une gamme de linge de maison que lance Florence Bouvier. Sur son site internet, on peut donc trouver une large gamme de linge (draps, housse, serviette de table…) et quelques créations plus originales comme des trousses ou encore des totes bags. Mais pas seulement. Elle n’a, bien sûr, pas abandonné son stand aux puces. A l’intérieur, toutes sortes d’éléments de décoration : des suspensions florales, des sets de table, des paniers en osier, des planches à découper…

Et ce n’est pas parce que Florence Bouvier raffole des vieilles choses qu’elle fait l’impasse sur la qualité de ses tissus. Tout d’abord, même si elle recherche des morceaux de tissu avec un passé, elle veille à ce qu’ils n’aient jamais servis auparavant. Autre valeur de la créatrice, pour sa marque elle voulait absolument faire rayonner le savoir-faire français et proposer des produits made in France. C’est pourquoi elle ne travaille qu’avec des artisans français et déclare, qu’aujourd’hui, elle a pu avec eux élaborer un lin de grande qualité.

En matière de teinte, Florence préfère des couleurs claires, et précise que certains linges peuvent avoir un léger écart de teinte car les teintures sont réalisées en petite quantité. Encore un moyen de rendre chaque pièce unique en son genre.

Après son site internet, Florence s’installe en Presqu’île

Plus rien ne semble arrêter la chineuse-créatrice. C’est en effet au 54 de la rue Auguste Comte, dans le 2ème arrondissement de Lyon, que Florence Bouvier a ouvert une boutique depuis peu. Avant, ses produits n’étaient visibles que sur son site et son atelier se trouvait chez elle.
Egale à elle-même, les lieux sont habillés de tableaux, miroirs et céramiques des années 60’s et l’ambiance y est cosy et accueillante. Alors si vous voulez dénicher quelques idées ou objets déco, renouveler votre linge de maison ou juste vous faire plaisir avec un coussin de la collection, venez visiter l’antre antique de Florence Bouvier. La boutique est ouverte du mardi au samedi, de 13h30 à 19h. Et évidemment, depuis maintenant 17 ans, elle vous donne aussi rendez-vous aux puces du Canal de Villeurbanne, dans le bâtiment principal hall F, le jeudi de 10h à 12h et le dimanche de 9h30 à 13h30.

photos: instagram Florence Bouvier

www.florencebouvier.fr

×