Upper Shoes : l’excellence du soulier à Lyon

Vincent Chauvin baigne dans l’univers de la mode et du soulier depuis plus de 25 ans en réponse à un vrai manque de détaillant multi-marques haut de gamme à Lyon. D’où l’idée de l’enseigne Upper Shoes en 2002, afin de prendre une place dans l’univers du chaussant masculin.

.

Aux origines de ce concept, un désir moteur : celui de travailler avec de vraies manufactures. L’enseigne s’est principalement développée à Lyon avec 3 boutiques, puis à Paris et enfin à Annecy.
Apporter une approche de connaisseur aux clients, chaque jour remise en question.

À cette motivation s’ajoute une volonté forte : s’occuper en profondeur de l’environnement du soulier avec l’entretien et désormais tous types de réparations au sein de la boutique lyonnaise du 4 Quai de la pêcherie.

.

Une cordonnerie chez Upper Shoes

un service qui s’adresse aux clients Upper Shoes bien entendu, mais pas seulement : la cordonnerie est une vraie boutique à part entière, qui se présente sous forme d’un shop in the shop.

Anatole est dépositaire d’un savoir-faire transmis depuis des générations par les Compagnons du Devoir, ce qui permet de proposer des services sur-mesure, au sein d’une cordonnerie traditionnelle positionnée haut de gamme.

Mettant en oeuvre des techniques artisanales « bottier », le ressemelage complet cuir est la spécialité de la cordonnerie : il est réalisé dans la tradition bottier, cousu sous gravure pour les plus prestigieux. Les finitions sont faites à la main comme en sur-mesure, les premières de propreté sont changées. Un entretien complet est effectué sur toutes les paires qui passent par l’atelier, glaçage sur demande.
Les patins sont encastrés à la lame avec une forme arrondie selon la tradition « bottier » ; une large sélection de coloris est disponible pour s’adapter aux couleurs d’origine des semelles. Les fers encastrés sont quant à eux vissés laiton, et les glissoires cousus dans les points d’origine.

.

.

Anatole Weill
Des prestations de qualité, un travail traditionnel et de précision réalisé par Anatole Weill, artisan cordonnier-bottier, Compagnon du Devoir.

Après un apprentissage de cordonnier-bottier, 3 année de fabrication de chaussures sur-mesure via le Tour de France des Compagnons, ainsi que 3 années en tant que formateur d’apprentis, Anatole relève une nouvelle dois ses manches pour s’occuper des souliers que l’on voudra bien lui confier, que l’on soit  déjà client Upper Shoes ou pas encore.

.

Le savoir-faire artisanal

En plus des compétences manuelles acquises lors de son parcours, Anatole a su s’entourer d’un arsenal de machines et d’outils spécifiques à chaque opération. Pour certaines « d’époque », ces machines de collection ont été chinées dans toute la France et sont parfaitement fonctionnelles.

.

La cordonnerie Upper shoes s’inscrit dans le panorama des artisans respectant les traditions, mettant en oeuvre un savoir-faire séculaire.
Un travail issu des codes bottier pour les souliers des lyonnais et du reste du monde !

 

Dans la même catégorie

×